Nouvelles | 24 octobre 2018

Quel SGC devrions-nous utiliser ?

Je me souviens qu’il y a quelques années, le Responsable Informatique d’un client insistait pour choisir un Système de Gestion de Contenu (SGC) avant même qu’un projet de refonte de site web n’ait commencé, avant même toute phase de scoping ou de préparation des pré-requis. Il était juste catégorique sur le fait que la technologie devrait diriger le projet.

Je me suis dit qu’il s’agit là d’une bien piètre idée. Ne me laissant pas marcher sur les pieds, j’ai dit qu’il n’y avait aucun moyen de choisir le bon SGC sans une meilleure compréhension de ce que nous voulions réaliser - que voulons-nous que ce site Web fasse ? Il y aura forcément des exigences fonctionnelles et d’autres exigences dans le champ d’application qui dicteront quelle plate-forme sera la mieux adaptée pour le travail. Nous avions un processus à suivre et nous devions prendre des décisions importantes au bon moment en faisant preuve de diligence raisonnable.

Je pense qu’il s’agissait du bon choix pour ce projet et je pense qu’il s’agit encore aujourd’hui d’un bon processus décisionnel... Quand il s’agit de choisir le bon SGC, au cours des deux dernières années, il y en a toujours eu un qui est sorti gagnant de la liste.

Si nous revenons à cette phrase, que voulons-nous que ce site Web fasse ? La plupart des projets sur lesquels nous travaillons ont tendance à avoir un ensemble similaire d’exigences clés :

Souplesse du désign

  • Nous ne voulons pas d’un design restrictif basé sur un modèle.
  • Nous voulons un site web qui reflète notre marque et qui soit unique comme nous.
  • Nous voulons avoir la possibilité d’inclure des animations et des vidéos dans la conception et l’apparence du produit.
  • Nous voulons une séparation entre le design et le contenu, afin de pouvoir facilement mettre à jour les designs ultérieurs.

Gestion et édition de contenu

  • Nous voulons inclure différents types de contenu comme du texte, des images, des vidéos, des documents téléchargeables.
  • Nous voulons régulièrement mettre à jour tout contenu, en particulier les actualités et les blogs
  • Nous aimerions que différents administrateurs et éditeurs modifient et gèrent des zones spécifiques du site.
  • Nous aimerions un processus d’approbation du déroulement des opérations pour la gestion du site, de sorte que nous puissions contrôler qui peut faire des modifications en direct.
  • Nous voulons être en mesure de mettre à jour un site Web clone, puis d’apporter des changements à un site Web en direct et de maintenir facilement les sites Web en synchronisation.
  • Nous voulons prendre le contrôle total du site nous-mêmes et être capables de gérer tous les éléments du contenu et de la structure du site.

Multi-site / multilingue

  • Nous voulons des sites multiples pour divers secteurs d’activité et à des fins de marketing.
  • Nous voulons que les sites soient disponibles en plusieurs langues.

Et puis certains ont besoin d’extensions supplémentaires

Intégrations

  • Nous aimerions importer des segments et des groupes d’utilisateurs à partir de notre plateforme de GRC / Automatisation du Marketing / E-mail, afin de pouvoir configurer des segments d’utilisateurs.
  • Nous voulons introduire des données sur les prix, des documents, des graphiques, etc. de la part de tiers.

Personnalisation

  • Nous aimerions pouvoir personnaliser le contenu que nous présentons à un visiteur en fonction de son profil et de l’état d’avancement de son parcours client.

Applications mobiles

  • Nous aimerions pouvoir publier le contenu du Système de Gestion de Contenu directement dans l’application mobile.

Il y a parfois d’autres facteurs à prendre en compte, mais c’est un bon début.

Donc, si nous prenons cette liste d’exigences, la question suivante est probablement le budget : si l’argent n’est pas un problème, Adobe, Sitecore et EpiServer entrent en jeu et bien que les SGC de ces entreprises aient un gros impact, elles ont aussi des frais de licence élevés, on parle de dizaines de milliers de dollars par serveur et les frais sont permanents chaque année. Habituellement, une fois que vous commencez à ajouter des composants supplémentaires et des extensions, les frais pour la plupart des entreprises de taille moyenne deviennent peu attrayants. Surtout quand l’open-source envoie du lourd et n’implique pas de frais de licence (il y a certains composants qui peuvent être sous licence mais nous parlons de centaines et non de dizaines de milliers).

D'autres facteurs importants sont la rapidité et la facilité de développement et, bien sûr, la sécurité. Dans ce cas, il est utile de comprendre la nature de la mise en œuvre.

Avec Wordpress - le SGC le plus utilisé, l’évolutivité est généralement obtenue en ajoutant des modules tiers. Si vous souhaitez étendre le SGC de base avec des fonctionnalités ou des services supplémentaires, vous pouvez installer des modules créés par des développeurs tiers disponibles sur un marché, mais ces modules nécessitent une gestion et des mises à jour supplémentaires, les sites Web Wordpress sont constamment menacés par des attaques sur les modules où le développeur n’a pas continué à corriger les faiblesses connues - ce qui peut entraîner des risques. Sans parler des modules supplémentaires qui ont tendance à entraîner des ralentissements sur la vitesse de chargement des pages.

Umbraco est un SGC open source mais il est construit sur la plate-forme Microsoft.NET et peut donc profiter de la sécurité intégrée qui est une priorité clé pour cela.

Il est livré avec un ensemble de fonctionnalités de base vraiment correctes et ensuite les extensions sont facilement gérées, soit via des ajouts sous licence tels que des formulaires (les licences coûtent des centaines de dollars plutôt que des milliers / dizaines de milliers) ou étant basé sur .Net il est facile de personnaliser et ajouter des options et fonctionnalités. Il y a une pléthore de programmeurs Microsoft, donc trouver de bons développeurs pouvant travailler avec le SGC n’est pas un problème.

Le résultat final est un SGC uniformisé parfaitement adapté au site Web en cours de développement. Il n’a pas toutes les fonctionnalités et les coûts inutiles d’un SGC sous licence d’entreprise et il n’a pas la dépendance sur des modules tiers et toutes les vulnérabilités qui viennent avec.

Umbraco convient aux sites web de toutes tailles, nous l’avons utilisé pour créer des sites web pour:

  • Les forces de police de Surrey & Sussex
  • Opus : une entreprise internationale d’inspection automobile
  • Atlanticomnium, Troy Asset Management et Citadel dans le secteur de la gestion d’actifs financiers
  • Foundation Homeloans, un spécialiste du crédit hypothécaire
  • Forward Trust et Become dans le secteur caritatif
  • Vacherin, une société de restauration d’entreprise
  • The MB Francis Bacon Art Foundations dans le secteur des arts

Et bien d’autres encore dans tous les secteurs d’activité.

En dehors de notre travail, une recherche sur l’utilisation d’Umbraco révèle beaucoup de cas d’utilisation intéressants, j’ai trouvé quelques exemples significatifs ici:

  • Les sites web des 500 marques du groupe Carlsberg
  • Le site web du Conseil de l’Union Européenne dans 24 langues différentes
  • Le propre site Web Microsoft.net

Ainsi, bien que nous voulions toujours revoir les exigences du site Web avant de faire une recommandation de SGC, je suis certain à 100% qu’Umbraco serait en tête de ma liste de recommandations si vous me demandez quel SGC nous devrions utiliser ?

Pour en savoir plus:

Un article intéressant sur la façon de choisir le bon SGC, un livre blanc d’Umbraco qui compare Wordpress, Drupal, Sitecore et Umbraco. https://umbraco.com/media/2106/how-to-choose-the-right-cms-umbraco-whitepaper.pdf

Author
Paul Wreford-Brown,
Digital Director